Vignoble Suisse

©Swiss Wine Promotion
Swiss Wine ©Swiss Wine Promotion

Six régions viticoles, six identités

Les 26 cantons et 62 AOC viticoles ont été regroupés en six régions viticoles. Chacune de ses six régions a une identité spécifique définie par son relief, sa géologie et son climat spécifique.

Le Valais est au cœur des Alpes et abrite près du tiers du vignoble helvétique. Le canton de Vaud s'étend du lac Léman au lac de Neuchâtel où l'on y compte six AOC et deux AOC Grand Cru. La Suisse alémanique est faite de seize cantons où le Pinot Noir et le Müller-Thurgau dominent largement. Le canton de Genève est là où le Jura et les Alpes se rejoignent, il s'agit du 3ème vignoble de Suisse, entre ville et campagne. Le Tessin est sur le flanc sud des Alpes tourné vers l'Italie où plus de 80% du vignoble cultive du Merlot. Les Trois Lacs sont divisés en trois entités distinctes : Neuchâtel, Lac de Bienne et le Vully. 

Chiffres clés

La production de vin suisse est répartie à travers les six régions viticoles.

0%

Valais

0%

Vaud

0%

Suisse alémanique

0%

Genève

0%

Tessin

0%

Trois Lacs

Des cépages indigènes et identitaires

En Suisse, on recense près de 252 cépages cultivés, toutefois seuls 90 sont illustrés par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les quatre cépages les plus cultivés sont le Pinot Noir, le Chasselas, le Gamay et le Merlot, ils représentent 66% des cultures. 

Les cépages indigènes qui font la richesse et contribuent à l'identité du vignoble suisses représentent 36% des cultures. Il s'agit du Chasselas avec ses 24% associés aux Gamaret, Garanoir, Arvine, Amigne et bien d’autres encore qui eux représentent 9% des cultures.

Quant aux cépages traditionnels ou universels comme le Chardonnay, le Sauvignon ou la Syrah, ils permettent aux producteurs suisses de démontrer la qualité du terroir et leur savoir-faire lors de comparaisons internationales.

Vigneronnes et vignerons

Aujourd'hui, la Suisse compte 14'696 hectares exploités par plus de 2'500 vigneronnes et vignerons produisant 100 millions de litres de vin par année.

Select a region

A propos de la Suisse

La vigne y est cultivée depuis l’Empire romain

132ème rang mondial par sa surface 41'285 km²

20ème rang mondial par la surface de ses vignes 146 km²

10ème rang mondial par le ratio entre la surface du pays et ses vignes

4ème rang mondial par la consommation de vin annuelle par habitant (33l par habitant)

Source : OFAG

La Suisse, un terroir alpin

Cette chaîne de montagne créée par la rencontre entre la plaque africaine et la plaque européenne joue un rôle essentiel pour plusieurs régions viticoles helvétiques. Epine dorsale de l’Europe, les Alpes couvrent 61% du territoire helvétique.  Les Alpes surplombent les vignobles du Valais, du Chablais vaudois, d’une partie du Tessin et des Grisons. Outre la pente, que les vignerons ont appris à dompter en réalisant des terrasses, le climat, le régime des vents et l’exposition au soleil sont des éléments essentiels dans le développement des vignobles de montagnes. 

Le terme de vignoble alpin regroupe des types de sols très différents. Des parcelles très peu profondes où seuls quelques dizaines de centimètres de terre séparent la surface de la roche-mère peuvent voisiner avec des sols profonds de lœss, du sable amené par le vent, de plusieurs mètres d’épaisseur. Sans oublier, les éboulis ou les cônes de déjection, un dôme formé par les sédiments charriés par un torrent, à l’image de celui de Chamoson. Sur cette grande variété de profils, les producteurs suisses cultivent une palette très étendue de cépages contribuant ainsi à la diversité si caractéristique du vignoble helvétique.

L'influence des lacs

Tous les grand lacs de Suisse accueillent sur leurs rives des vignobles qui profitent de la présence régulatrice de ces grandes masses d’eau. Réverbérant le soleil en été et offrant une protection contre le gel en hiver, ils offrent aussi un cadre grandiose aux vignobles helvétiques.

Dans le canton de Vaud, le lac Léman est entouré par les sous-régions viticoles de La Côte (entre Genève et Lausanne), Lavaux (de Lausanne à Montreux), du Chablais (de Montreux jusqu’au Valais) et de la Savoie (en France). La région des Trois Lacs s'articulent, comme son nom l'indique, autour de trois lacs que sont le lac de Neuchâtel, le lac de Bienne et le lac de Morat. En Suisse alémanique, au bord du lac de Zürich, les vignes se trouves sur des rives abruptes mais bien ventilées. Les vignobles de Thurgovie et de Saint-Gall bénéficient de l'influence du lac de Constance. Quant aux vignobles tessinois, ils bénéficient d'un climat méditérannée grâce au lac Majeur et au lac de Lugano. 

Les vignobles qui ne se mirent pas directement au bord d'un lac, suivent en général le cours d'une rivière, tel que le Rhône, en Valais, l'Aare, la Limmat ou le Rhin. 

Suisse. Naturellement.