Actualités

Dégâts dus au gel dans l’agriculture : les mesures d’aide sont prêtes

Source /
OFAGE, BLW, UFA
Berne, 08.06.2017 - Le gel qui a sévi plusieurs nuits en avril a compromis tout ou partie des récoltes de cette année et par conséquent le revenu d’un grand nombre d’agricultrices et d’agriculteurs. Même si les pertes de récoltes ne pourront être chiffrées pré-cisément qu’à l’automne, la Confédération, les cantons et les organisations agricoles ont pris aussi rapidement que possible des mesures pour venir en aide aux agriculteurs concernés. Ces dernières portent principalement sur l’aide aux exploitations et les crédits d’investissements, deux outils existants.

Les pertes attendues poseront d’importants défis à plusieurs niveaux. Le conseiller fédéral Johann N. Schneider-Ammann s’était rendu fin avril auprès d’agriculteurs touchés par le gel. Il avait souligné dès ce moment-là que les autorités fédérales étaient en contact avec les cantons et les branches pour prendre en commun des mesures efficaces et ciblées. Il avait aussi indiqué que les ressources financières destinées aux mesures de soutien étaient disponibles. 

La difficulté majeure pour les agriculteurs réside dans la préservation de liquidités sur le long terme et dans l’amélioration générale de la situation de l’exploitation. Un prêt remboursable sans intérêt peut dès lors être utile. Il est ainsi possible d’aider les exploitations qui manquent de liquidités à court terme en raison de pertes de récoltes. Les exploitants concernés peuvent par ailleurs demander au service cantonal compétent un sursis d’un an pour le versement des annuités de crédits d’investissements ou de prêts accordés au titre de l’aide aux exploitations. Enfin, si des cultures doivent entièrement être renouvelées, 50 % des coûts imputables peuvent être financés par des crédits d’investissements sans intérêt.

Les trois mesures précitées peuvent immédiatement être appliquées et ne demandent aucune modification des textes légaux en vigueur. Dans l’ensemble, les moyens liquides du Fonds de roulement devraient suffire à répondre aux demandes motivées. Les services d’exécution cantonaux sont responsables de l’octroi de nouveaux crédits d’investissements et prêts au titre de l’aide aux exploitations. Des informations détaillées figurent sur le site Internet de l’Office de l’agriculture (www.ofag.admin.ch).

En complément aux mesures prises par la Confédération et par les cantons, et dans certains cas aux éventuelles assurances, le Fonds suisse de secours pour dommages causés par des forces naturelles (fondssuisse) soutiendra les exploitations gravement touchées au moyen de contributions aux dépenses supplémentaires dues au gel.

 

 

Adresse pour l'envoi de questions

Jürg Jordi, Responsable du secteur Communication et services linguistiques OFAG, secteur Commu-nication et services linguistiques, tél. +41 58 462 81 28

Auteur: Office fédéral de l'agriculture, http://www.blw.admin.ch